2018/2019

Les passions enfouies

 

Résidence de Saturnin Barré au collège de Montsauche les settons (58) pour un projet d’écriture et de création de spectacle avec une classe de troisième sur les passions enfouies. Dans le cadre du dispositif « Résidences territoriales – La parole aux collégiens » financées par la DRAC Bourgogne-Franche-Comté.

Le projet Les passions enfouies est également mené par Saturnin Barré dans deux quartiers d’Auxerre, aux Rosoirs et à St Siméon, avec des adolescents et des adultes. Avec le soutien du Contrat de ville de l’Auxerrois et du dispositif Culture pour tous de la région Bourgogne-Franche-Comté.

Je m’invente un personnage et selon l’âge que je lui donne je me demande…Quelle serait sa vie s’il laissait libre cours à sa passion, s’il donnait tout pour elle ? Ce qu’il aurait fait de sa vie s’il s’était autorisé.e à vivre sa passion ?

2018-2019 / Première phase.

Ateliers d’écriture théâtrale et/ou de récolte de paroles à destination d’adolescents, d’adultes et d’aînés. Les textes prennent leurs sources dans l’invention et l’imaginaire (ils ne constituent pas une enquête de nature réaliste sur les vies futures des participants). Une démarche d’écriture basée sur l’anonymat, où l’on invente des personnages qui réussissent à vivre leurs passions.
Un travail de mise en voix est mis en place en vue d’une lecture publique en fin d’étape.

2019-2020 / Seconde phase du projet.

Basée sur des répétitions régulières, il s’agit de la retranscription théâtralisée des écrits récoltés la saison précédente, avec, pour la fin de saison (mai-juin 2020), la mise en scène d’un spectacle en plusieurs parties (pouvant être représentées indépendamment ou en intégralité). Si les participants de la première saison se voient proposer en priorité de prendre part au groupe final, il sera intéressant de proposer d’ouvrir le projet à d’autres partenaires.

 

Dans sa conception, Les passions enfouies fait écho au projet La récolte des idéaux, porté par La Tribu d’Essence de 2014 à 2017. Après plusieurs saisons de récolte dans l’Yonne et en Bourgogne, le spectacle avec 23 amateurs a été créé au Silex en juin puis au Théâtre d’Auxerre en septembre 2017.

Partager cette page :